Comment nous soutenir ?

- Par un don au titre d'une entreprise (déduction fiscale de 60%)

- Par un don au titre de l’impôt sur le revenu (déduction fiscale de 66%)

- Par un don au titre de l’ISF (déduction fiscale de 75%)

SIMULATEUR DE DONS

Oncologie


ONCOLOGIE: Être en première ligne pour relever le défi du cancer

L’Institut d’Oncologie Sharett est un leader mondial de la recherche, notamment pour les cancers du sein et des ovaires, les mélanomes, les tumeurs pulmonaires et pancréatiques, et la leucémie

Inédit : oncogénétique de l’enfant et des tumeurs cérébrales (2015-2017)

En collaboration avec le Professeur Delattre – Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Hadassah France a mis en place une collaboration entre le C.H.U Hadassah et l’Hôpital de la Pitié Salpetrière de Paris autour du cancer de l’enfant et plus précisément, des tumeurs cérébrales.

Concrétisée par la venue d’un médecin-chercheur israélien du C.H.U Hadassah en post-doctorate au sein du Service du Professeur Delattre, un projet de neurologie et de neuro-oncologie a étudié en 2015 la base génétique des tumeurs cérébrales du gliome (largement répandues et actuellement incurables).

Les découvertes de l’équipe du Pr. Delattre permettent au projet de se poursuivre en 2016, en prévoyant le développement d’un traitement personnalisé pour chaque patient, capable de cibler chaque mutation génétique observée selon ses spécificités afin d’éviter tout effet secondaire pouvant survenir lors de la thérapie.

La Recherche sur le Cancer du sein

Il y a dix fois plus de porteurs des gènes BRCA du cancer du sein chez les Juifs d’origine ashkénaze que dans la population en général ce qui fait d’Israël un « laboratoire » de recherche significatif. C’est au Centre Hospitalo-Universitaire Hadassah qu’on été implantés pour la première fois des embryons exempts à une mère elle-même porteuse. L’extraordinaire Centre Marlene Greenebaum pour le cancer du sein est renommé pour l’excellence de ses soins et traitements.

Les chercheurs du C.H.U Hadassah ont trouvé une molécule, BKT140, qui réduit les tumeurs du poumon d’environ 50% dans des prélèvements cellulaires et sur des souris de laboratoire. En associant le BKT140 aux rayons et à la chimiothérapie, la croissance des cellules cancéreuses est tombée d’environ 90% in vitro.  Ce sont les premiers pas vers ce qui sera peut-être un jour le remède au cancer du poumon.

Quand vous donnez à Hadassah, votre don a un impact

100 €-364 €

  • Plateau de soins suspendu
  • Fauteuil inclinable

365 €-499 €

  • Chariot à trois plateaux
  • Conservateur d’oxygène pour extraire l’oxygène de récipients hermétiques pour analyse

500 €-999 €

  • Réfrigérateur à pharmacie
  • Tige porte-sérum Kangaroo

1 000 €-5 000 €

  • Equipement de base pour biopsie
  • Chariot d’intubation
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone