Depuis sa création en 1912, le C.H.U Hadassah a servi de référence au pays. 

D'impressionnantes réalisations et de nombreuses premières scientifiques mondiales jalonnent un parcours intégralement consacré au progrès de la Recherche, à l'Expertise médicale et à l'Enseignement.

Aujourd’hui, Hadassah poursuit sa marche en avant avec détermination, pour que le monde soit meilleur.

Découvrez ci-dessous son histoire et son fonctionnement.

HISTOIRE

Dans l’histoire des mouvements humanitaires, rares sont les organisations de bénévoles à l’image de Hadassah. A son origine, un petit cercle d’études de femmes juives américaines, préoccupées par les mauvaises conditions d’hygiène et de santé qui existaient alors en Palestine. Inspiré par la passion et les valeurs de sa fondatrice Henrietta Szold, savante militante dévouée à la cause du judaïsme, du sionisme et de l’idéal américain, le groupe s’unit rapidement autour d’une action concrète. Créée lors de la fête de Pourim en 1912, cette association naissante fut appelée Hadassah, en hommage à la Reine Esther dont c’est le prénom hébraïque.

Un siècle clé pour la Médecine

1912 Deux infirmières arrivent en Palestine avec un double but : apporter aux mères et aux nouveau-nés une alimentation saine, et tenter d’éradiquer le trachome, maladie des yeux dévastatrice.

1918 En association avec la Fédération sioniste américaine, Hadassah forme l’Unité médicale sioniste américaine. Cette dernière part en Palestine, qui a désespérément besoin de médicaments, d’équipements et de matériel médical. Composée de 45 médecins, infirmières, dentistes et de personnel sanitaire, l’Unité lance des programmes de santé et d’aide sociale conformes au modèle américain. Des dispensaires Hadassah à Jaffa, Tibériade, Safed, Tel-Aviv et Jérusalem seront alors établis.

1919 L’Unité médicale sioniste américaine fonde la première école de formation d’infirmières de Palestine. Dès 1936, elle sera renommée « École d’infirmières Hadassah Henriette Szold ».

1921 Hadassah ouvre un hôpital à Tel-Aviv, constituant le premier centre de soins de cette ville.

1939 L’hôpital universitaire Hadassah est ouvert sur le Mont Scopus à Jérusalem.

1948 Hadassah est contraint de quitter l’hôpital du Mont Scopus à la suite d’une embuscade meurtrière, coûtant la vie du directeur de l’hôpital, du personnel médical et infirmier, ainsi que celle de patients. Incapable de garantir la sécurité de sa communauté dans une région déchirée par la guerre, l’hôpital ferme ses portes. Hadassah improvise alors l’ouverture de cinq hôpitaux de fortune, installés dans des locaux provisoires autour de Jérusalem.

1949 Ouverture de la Faculté de Médecine Hadassah – Université Hébraïque (première école de médecine d’Israël).

1953 Hadassah pilote la mise en place d’un Centre de Santé Familial et Communautaire, qui devient un modèle pour tout Israël.

1958 Hadassah lance l’envoi de médecins ophtalmologistes dans des pays africains, afin d’aider à l’éradication de maladies oculaires.

1961 Hadassah ouvre un nouvel hôpital à Ein Kerem, situé à l’ouest de Jérusalem.

1967 Sous le joug d’Israël, la Ville de Jérusalem est réunifiée; Hadassah s’engage alors à réaménager les structures hospitalières de l’hôpital du Mont Scopus, endommagées en 1948.

1970 Hadassah crée l’Ecole d’ergothérapie ainsi que le Programme Masters International de Santé Publique.

1976 Hadassah ouvre le Pavillon de rééducation fonctionnelle « Daniel et Florence Guggenheim », l’Unité néonatale de soins intensifs « Rosalie Goldberg » et l’Institut Moshe Sharett d’oncologie.

1977 Hadassah réussit la première greffe de moelle osseuse en Israël.

1980 Ouverture de l’Ecole de santé publique « Braun » Hadassah et de Médecine communautaire de l’Université Hébraïque.

1983 Création de Hadassah International

En 1983, Bernice S. Tannenbaum, ancienne présidente de Hadassah USA, prend la décision de se rendre au-delà des frontières des Etats-Unis pour trouver, en Europe et ailleurs, des personnes susceptibles d’apporter leur soutien moral et financier à l’hôpital Hadassah de Jérusalem. C’est avec l’appui unanime de l’organisation mère américaine, la « Hadassah Women’s Zionist Organization of America (HWZOA) » que Bernice S. Tannenbaum, se lance dans ce défi et crée la Hadassah International Medical Relief Association, HIMRA. Sa mission :

  • Apporter son soutien moral et financier au Centre Hospitalo-Universitaire Hadassah de Jérusalem, de manière à ce qu’il reste un centre d’excellence dans le domaine des soins, de l’enseignement et de la recherche.
  •  Promouvoir l’image d’Israël à travers le travail de l’hôpital Hadassah sur le plan international.

 Construire un pont entre les nations par le biais de la médecine.

1984 Création de Hadassah France

1986 Ouverture à Hadassah du Pavillon de Soins Palliatifs « Ina et Jack Kay ».

Cette même année, Hadassah ouvre le premier Centre de dépistage anonyme du SIDA à Jérusalem.

1989 Hadassah crée un Centre de santé pour adolescents, destiné à traiter les besoins spécifiques de l’adolescence, et ouvre également un Service de médecine douce.

1991 Ouverture de l’Unité de traumatologie et médecine d’urgence.

1999 Création de l’Institut de thérapie génique « Goldyne Savad ».

2001 Hadassah ouvre le Centre de santé de la femme « Patricia et Russell Fleischman ».

2003 Création du Centre de recherche sur les cellules souches d’embryons humains.

Hadassah inaugure la même année : Le Pavillon de la mère et de l’enfant « Charlotte R. Bloomberg ».

2005 Le Centre Hospitalo-Universitaire Hadassah est nominé pour le prix Nobel de la Paix.

Ouverture du Centre de Médecine d’Urgence « Judy et Sidney Swartz ».

2007 Hadassah innove avec la construction de la nouvelle tour de soins en ambulatoire Sarah Wetsman Davidson et lance la campagne de levée de fonds.

2012 Hadassah a 100 ans. Ouverture de la La Tour Sarah Westman Davidson.

2015 Ouverture de l’Institut Cardiovasculaire pour femmes Linda Joy Pollin.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone