Retrouvez ci-dessous les dernières avancées de la Recherche, des Soins et de l'Enseignement au C.H.U Hadassah de Jérusalem, réparties par unités et par thèmes.

Vous pourrez également y découvrir les dernières actions de Hadassah France, ainsi que des nouvelles de nos branches.


Actualité du: 18 janvier 2018

Hadassah soigne un jeune de Jenine cloué au lit (d’après Tribune Juive)


Le conflit israélo-palestinien ne pénètre pas à Hadassah, où les patients sont traités de la même manière, sans distinction de nationalité, de religion ou d’appartenance ethnique.

C’est ainsi que Yusef Rabaya, 19 ans, originaire de Jénine, a reçu en Israël un traitement révolutionnaire qui a transformé sa vie et l’a fait marcher pour la première fois depuis près d’un an.

Rabaya est né avec une paralysie cérébrale et une cyphose neuromusculaire – une courbe du corps de l’avant vers l’arrière de son corps.

A l’adolescence, la courbe est devenue si prononcée qu’il ne pouvait plus supporter cette douleur terrible. Ses parents ont cherché un remède en Europe, en vain.

Enfin, la famille a pu le faire hospitaliser à Boston où une intervention chirurgicale a été effectuée pour lui implanter des tiges dans le dos afin de renforcer sa colonne vertébrale. Mais les tiges se sont cassées et Rabaya s’est retrouvé confiné au lit avec une douleur bien pire.

La solution au sort malheureux de Rabaya s’est avérée ne pas être en Europe ou à Boston, mais en Israël.

Le Dr. Josh SCHROEDER (photo), Chirurgien en chef et spécialiste de la colonne vertébrale au C.H.U. Hadassah de Jérusalem, a effectué une difficile opération de reconstruction durant quatre heures.

«Nous avions besoin d’équipements qui ne sont pas utilisés en Israël, car la technique et l’équipement nécessaires à leur mise en œuvre sont utilisés presque exclusivement aux États-Unis», a expliqué le Dr. Schroeder.

Quatre boîtes de tiges et de vis mis au point par un chirurgien de l’hôpital de chirurgie spéciale de New York ont été envoyées à Jérusalem. Les tiges cassées ont été enlevées, de nouveaux implants ont été posés sur les vertèbres, et la déformation de la colonne vertébrale a été corrigée.

Suite à cette opération, Rabaya peut à nouveau se tenir debout. Il commence maintenant la thérapie physique pour développer les muscles qui se sont détériorés pendant qu’il était alité.

Iyad, le père de Rabaya, a fait l’éloge du chirurgien et de l’équipe Hadassah « qui a sauvé [son] fils ».

Cet article est à retrouver en intégralité sur TribuneJuive.info en cliquant ici

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone