Depuis sa création en 1985, l’Association Hadassah France (loi de 1901) œuvre afin de collecter des fonds pour le Centre Hospitalo-Universitaire Hadassah de Jérusalem (C.H.U), établissement privé.

Hadassah France appartient à un réseau international de 30 antennes, réparties sur les 5 continents, et comptant plus de 300 000 membres.

Découvrez notre action et nos valeurs ci-dessous.


Actualité du: 6 juin 2017

Le Centre cardiovasculaire Linda Joy Pollin intensifie ses programmes de nutrition en faveur des enfants


Les représentants du Centre cardiovasculaire Linda Joy Pollin du C.H.U. Hadassah de Jérusalem ont eu le privilège d’être officiellement conviés à visiter deux écoles de Jérusalem dans les quartiers arabes où les programmes de santé et de nutrition menés par Hadassah prospèrent et sont unanimement reconnus. En effet, à ce jour, le Centre Pollin travaille en étroite collaboration avec 18 écoles juives et arabes, et d’autres partenariats sont amenés à voir le jour au cours des prochains mois.

L’école Al Salam (« la Paix »)

Devant l’école Al Salam, située dans le quartier de Um Tuba à Jérusalem, un groupe de musiciens vêtus d’uniformes scouts a accueilli les représentants du Centre cardiovasculaire Linda Joy Pollin, au son d’airs musicaux entraînants.

La cour de récréation fourmillait de garçons et de filles, âgés de 12 à 21 ans et d’énormes toboggans et balançoires avaient été installés afin de souligner les progrès réalisés en matière de nutrition infantile. Dans un coin de la cour, des scientifiques d’un jour, âgés de 15 ans, présentaient les avantages de l’emploi quotidien du dentifrice à l’aide d’expériences sur des coquilles d’œufs immergées dans du vinaigre. D’autres enfants encore, chantaient des odes en faveur d’une nourriture saine. Dans les salles de classe, les étudiants mangeaient des petits déjeuners riches en fruits et légumes et sur le toit de l’école, une cafétéria éphémère offrait des jus de fruits frais et du pop-corn. À proximité, se trouvait le « jardin herbier des victoires » où poussent plusieurs plantes et sont cultivées différentes épices, comme le basal et le zaatar (hysope).

Depuis que le programme de nutrition de Hadassah a été instauré au sein de cette école, les enseignants ont pu constater une véritable révolution dans les habitudes alimentaires des enfants. Mais les écoliers ne sont pas les seuls bénéficiaires de ce programme. En effet, comme le relate Subhi Wishdin, une aide-enseignante âgée de 58 ans, « grâce à Hadassah, j’ai perdu 15 kilos cette année avec des exercices physiques et une alimentation plus saine et mieux équilibrée ».

Auparavant, Subhi Wishdin évitait même de prendre les escaliers de l’école menant aux salles de classe. Son médecin lui avait diagnostiqué une hypertension artérielle sévère. « Maintenant, je me sens en bien meilleure forme », précise-t-elle. « Ma fille m’a envoyé une photo de moi datant d’avant mes bonnes résolutions et je dois dire que j’ai eu du mal à me reconnaître ! », s’amuse-t-elle. Et d’ajouter : « mais il ne s’agit pas que de moi, je transmets tout ce que j’ai appris à mes enfants et à mes petits-enfants ».

Hana Arja, une ergothérapeute qui œuvre au sein de l’école, souligne l’importance capitale de faire gérer la cafétéria par les enfants eux-mêmes, qui peuvent ainsi s’approprier et mettre en pratique les messages qu’ils ont entendus afin d’éliminer la « junk-food », boire plus d’eau et augmenter leurs exercices.

Parce qu’Al Salam est une école convoitée, les enfants sont originaires de plusieurs régions autour de Jérusalem. Le trajet à l’école peut alors prendre une heure ou plus et les élèves doivent se lever tôt. « Nous commençons chaque jour par faire de l’exercice, ce qui constitue une excellente façon de calmer les nerfs après le long trajet pour se rendre à l’école », note le Directeur adjoint Sharifa Ruman. « Ensuite, nous petit-déjeunons ensemble – enfants, enseignants et personnel administratif – avant que les cours et les activités de l’école ne commencent ».

Selon Mona Aweda, une diététicienne du Centre Pollin qui donne de nombreuses conférences sur l’alimentation saine au sein de l’école, la plupart des mères des enfants scolarisés à Al Salam, sensibilisées à la question de l’alimentation grâce au programme dispensé par Hadassah à leurs enfants, se sont par la suite rendues dans des cliniques de santé afin de perdre du poids.

L’école primaire Issawiya

Les représentants du Centre Pollin ont également visité l’école primaire Issawiya, composée de 850 élèves filles, et située à quelques encablures de l’hôpital Hadassah Mont-Scopus.

Leur visite a débuté avec deux pièces de théâtre jouées par les enfants.

Dans la première, les jeunes filles étaient déguisées en dents et un concours de beauté était organisé entre celles brossées tous les jours et maintenues à l’écart des bonbons et autres friandises, et celles qui étaient moins strictes vis-à-vis de l’hygiène bucco-dentaire.

Dans la seconde, une fille déguisée en homme jouait le rôle d’un fumeur, accusé de dégrader son cœur, son foie et ses poumons, ainsi que sa famille, en refusant d’arrêter de fumer.

En parallèle, dans une classe de CM2, les filles se pesaient et se mesuraient afin de vérifier leur IMC (indice de masse corporelle).
Le projet d’alimentation saine du Centre Pollin a été mis en œuvre il y a quatre ans au sein d’Issaiya. Il a été réalisé par l’étudiante en doctorat Maha Nubani-Husseini, actuellement Directrice des programmes sanitaires du Centre Pollin pour les secteurs arabes de Jérusalem.

« Nous avons réussi à créer une culture de la santé », se satisfait Afaf Kadumi, le Directeur de l’école.

« Il est spectaculaire de voir comment vous, les étudiants et les enseignants, avez intériorisé les messages », a déclaré la Directrice et cardiologue du Centre Pollin, Madame Donna Zfat-Zwas, avant de conclure : « vous avez déjà relayé le message vous-mêmes. Nous ne pourrions pas être plus fiers de notre mission ».

La vidéo de la visite de ces écoles est à retrouver ici : https://youtu.be/1K6x14zOH6E

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone